Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog calipika
  • le blog calipika
  • : Juste pour dire ce que je pense sur ce qui m'entoure. Pour gueuler un bon coup ( souvent ) ou m'emerveiller ( plus rarement... ).
  • Contact

Recherche

Pages

Liens

30 septembre 2014 2 30 /09 /septembre /2014 22:45

Donc aujourd'hui les professions libérales ont fait grève. Ces messieurs dames n'aiment pas qu'on les qualifient de privilégiés et ne veulent surtout pas voir de modifications du statut de leur caste.

 

Sans aucun doute les constatations de nos gouvernants sont justes : ces professions sont dans une position dominante de monopôle qui leur permet tous les abus mais une fois de plus les réponses proposées sont à côté de la plaque. Au lieu de chercher à limiter ces abus on préfère déréglementer pour apporter une concurrence censer ajuster les prix mais qui risque surtout de baisser la qualité...

 

Mais laissons là nos dirigeants je voudrais plutôt m'attarder sur les maladroites tentatives de défenses des syndicats des ces différentes professions. Prenons quelques un de leurs arguments.

 

Non, ils ne sont pas privilégiés. Et ils disent cela certainement en toute bonne foi, c'est l'aveuglement qui les empêchent de voir les bidon-villes qui renaissent aux alentours de nos cités, les retraités et les étudiants qui ramassent le fond des cageots jetés par les marchands après les marchés et avant le passage des éboueurs, les personnes ayant pourtant un travail en CDI mais qui à partir du 15 de mois comptent les jours jusqu'à la prochaine paye.

 

Ils méritent bien leur place, ils ont fait de dures études. Ils oublient de voir que c'est avant tout le milieu dans lequel on nait qui fait de nous des ingénieurs, des doctorants ou des 'jeunes en échec scolaire'. "Et qu'ont-il fait pour tant d'honneur ? ils se sont donné la peine de naitre." ( Beaumarchais )

 

Et enfin, grand argument des professions médicales, leur profession assure la sécurité et la santé des citoyens... Sauf que leur statut de profession libérale est par essence même une aberration. Le but ultime de leurs professions devrait être l'éradication des maladies mais d'un point de vue économique ils ont besoin du plus grand nombre possible de malades pour assurer leur revenu... Une profession de santé ne PEUT pas être libérale !

 

PS important : je ne travaille pas dans le domaine des professions libérales mais étant salarié de cette fameuse classe moyenne et ayant la chance de ne pas avoir eu à souffrir des turbulences éconiqmiques de ces dernières années je n'ai aucun doute sur le fait d'être un privilégié... mais j'en ai pleinement conscience.

Repost 0
Published by calipika - dans Opinions
commenter cet article
22 avril 2013 1 22 /04 /avril /2013 19:15

Je ne comprends pas tous ces opposants au mariage pour tous : ils se battent avec une énergie et une persévérance hors commun pour empêcher d'autres personnes d'acquérir un nouveau droit qui n'a aucun impact sur leur propre vie, ils se battent bien plus vigoureusement pour empêcher d'autres personnes d'acquérir un nouveau droit que pour empêcher qu'on leur enlève un droit.

S'ils pouvaient mettre autant d'énergie pour dénoncer la pensée et la gestion ultra-libérale des nos dirigeants politiques et économiques.

S'ils avaient la même persévérance pour dénoncer l'inaction de nos dirigeants face au chomage à la pauvreté.

Je ne les comprends pas...

Repost 0
Published by calipika - dans Opinions
commenter cet article
17 mars 2012 6 17 /03 /mars /2012 19:05

Je reviens un peu tardivement - 6 ans c'est pas si énorme... - sur le transfert de 18.000 kms de routes nationales vers les départements. La célébrissime N7 est donc devenue la D1007, et la N75, la route Napoléon s'est transformée en D1075. Je ne sais pas si cela a eu u impact financier pour les départements ( il y a eu également un transfert de moyens financiers  de l'Etat vers les Départements ) ni si la qualité de ces routes s'est dégradée ( je ne fais pas suffisamment de kilomètres pour en juger ) mais cela me semble représentatif du désengagement de l'Etat et des difficultés que cela peut entrainer.

N7-carte.jpgHistoriquement la France est un pays centralisé contrairement à l'Allemagne ou l'Espagne. Depuis l'arrivée à la tête du royaume des premiers capétiens ( Xéme siècle ) tous les gouvernements successifs sont allés dans le sens de la centralisation jusqu'en 1967, date de la première régionalisation. Sans remettre en cause le principe de la régionalisation la France n'est pas adaptée à cette organisation administrative. En effet à part 3 ou 4 régions qui ont des moyens financiers suffisants pour y faire face les autres régions n'ont pas les moyens d'assumer ces nouvelles charges ce qui entraîne des disparités contraire à la continuité territoriale sur laquelle notre république est fondée. Et si on y ajoute la privatisation progressive des services publiques c'est tous les aspects élémentaires de notre vie quotidienne qui sont touchés : santé, éducation, transports, communications. De plus en plus il vaut mieux naître à Paris qu'à Langogne ou Guéret.

Repost 0
Published by calipika - dans Opinions
commenter cet article
15 novembre 2011 2 15 /11 /novembre /2011 20:02

Un énorme MAIS.

 

On ne peut que être d'accord avec un gouvernement qui veut lutter contre la fraude sociale comme l'a annoncé Nicolas Sarkozy car cela revient tout simplement à faire respecter la loi. Mais il faut que cela soit fait complètement, que tous les acteurs de cette fraude soit "chassés" et là j'ai des doutes.

 

Personnellement je vois trois catégories d'intervenants dans la fraude sociale.

 

Les bénéficiaires des différentes allocations sociales. Ceux-là aucun doute à avoir ils seront pourchassés.

 

Les entreprises -- travail au noir, fausses déclarations, etc... --, là j'ai un doute quand au zèle des pouvoirs publics en particulier en ce qui concerne les grandes entreprises.

 

Et enfin les médecins. Eh oui, s'il y a des arrêts maladie injustifiés c'est qu'il y a des médecins véreux pour les signer. De ce côté je suis sûr que rien ne sera fait. A moins que la fraude ne soit plus que flagrante il est trop facile pour les médecins -- avec la bienveillance de leurs amis de l'industrie pharmaceutique -- de se retrancher derrière le secret professionnel.

 

Donc oui mais....

Repost 0
Published by calipika - dans Opinions
commenter cet article
6 novembre 2011 7 06 /11 /novembre /2011 19:47

A tous les dirigeants du monde ! Regardez derrière vous, interrogez le passé ! Pour lutter contre cette crise financière qui peu à peu s'étend à tous les secteurs de l'économie vous n'avez que deux solutions. Déverser des milliards pour renflouer les banques, milliards qui sont engloutis par le système financier et disparaissent aussitôt et imposer la rigueur budgétaire. Ah ! cette rigueur budgétaire, pour faire simple, limiter les dépenses de l'état, baisser les salaires et augmenter les impôts, elle a été appliqué par de nombreux pays, souvent à la demande  -- très --insistante du FMI et elle a toujours abouti au même résultat, récession générale, augmentation dramatique du chômage et de la pauvreté et souvent banqueroute de l'état. Bref ÇA NE MARCHE JAMAIS. Alors Mesdames, Messieurs nos dirigeants, arrêtez un peu avec ça et souvenez-vous un peu de ce que disait Churchill : "Le capitalisme est le pire système à l'exception de tous les autres" et faites du capitalisme.

 

Du capitalisme ? Mais nous sommes déjà dans un système capitaliste. Non, bien sûr que non, nous sommes dans un système purement financier.

Dans un système capitaliste c'est la production de biens et de services qui crée de la richesse. Dans notre système la richesse est créée par des opérations financières, des échanges de titres, de devises, de produits financiers le plus complexe et obscure possible. Cette création de richesse est purement artificielle et ne repose plus du tout sur le travail qui est donc déprécié et comme c'est principalement le travail qui est taxé dans notre système....

 

Une seule solution pour sortir de ce merdier : revenir d'un système de financiers vers un système d'entrepeneurs, redonner à la production de biens et de services sa place, redonner au travail toute sa valeur. Et pour cela il faut que les transactions financières soient moins rentables, nettement moins rentables que la production de biens et de services. En taxant plus lourdement ces transactions financières bien sûr mais aussi et surtout en limitant les produits financiers, en ne gardant que des produits simples, liés à l'économie réelle*.

 

 

--------------------------

* il est d'ailleurs tout à fait révélateur que les économistes et journalistes distinguent l'économie réelle de l'économie financière.

Repost 0
Published by calipika - dans Opinions
commenter cet article
22 septembre 2011 4 22 /09 /septembre /2011 20:35

Si les conséquences de tout cela ne retombaient pas fatalement sur chacun d'entre nous cela me ferait rire. ça chute, ça chute ! -30% en 2 mois à la Bourse de Paris, plus ou moins la même chose à Londres, Francfort, Tokyo, New-York, tous les gouvernements sur le pied de guerre, en plein affolement. Et tout cela pourquoi ? Seulement parce que la 32éme économie du monde va peut-être avoir des problèmes pour rembourser ses dettes.

Fotolia_12752959_XS1.jpg

Le PIB de la Grèce  en 2010 était de 305 415 milliards de dollars soit 0,48% du PIB total des 185 pays listés par le FMI. Quel est ce système qui menace de s'écrouler parce que moins de 0,5% de ses constituants sont malade ?

 

 

Note :

Liste des PIB 2010 publiée par le FMI.

 

Repost 0
Published by calipika - dans Opinions
commenter cet article
24 août 2011 3 24 /08 /août /2011 22:37

Qu'est-ce que le gouvernement nous annonce ? Avec quoi nous rabat-on les oreilles depuis des mois ?

 

Il faut  faire des ECONOMIES. Moins de fonctionnaires, raboter les niches fiscales, limiter les minima sociaux. Est-ce que c'est réellement la bonne solution ?

 

L'économie occidentale est basée sur la consommation, or en réduisant les dépenses et en limitant les augmentations salariales comme cela se fait depuis de nombreuses années on sait que la consommation est forcément en baisse et que donc l'économie patine ce qui limite automatiquement les rentrées d'argent pour l'état qui a besoin d'encore plus emprunter. Cela s'appelle un cercle vicieux, tout le monde le connaît mais ce n'est pas grave il faut "rassurer les marchés" alors on lance des plans de rigueur à tour de bras.

 

Pour réduire le déficit des états il faut une économie en croissance qui fasse entrer de l'argent dans les caisses, il faut des augmentations de salaires pour relancer la consommation et ré-équilibrer la balance au profit de l'économie réelle, qu'il soit plus intéressé d'investir dans des entreprises pour produire et vendre que de spéculer sur les marchés financiers.

En résumé augmenter les salaires, réglementer et taxer plus fortement les transactions financières.

 

Ce qui est désespérant c'est que ce n'est pas juste un petit bloggeur qui raconte ça dans son coin mais de nombreux économistes et pourtant rien n'y fait. Je suis même sûr que nos dirigeants en sont également convaincus mais qui aurait le courage d'agir contre la machine de la finance mondiale ? Il faudrait une volonté internationale et ça....

Repost 0
Published by calipika - dans Opinions
commenter cet article
10 juillet 2011 7 10 /07 /juillet /2011 21:27

Bon, je n'ai pas vu cette pièce et je ne la verrai pas, par contre j'ai lu enfin essayé de lire le livre. Je ne suis pas allé jusqu'au bout cela m'a trop enervé.

 

pour ceux qui ne l'ont pas lu et qui ne savent pas qui est Jan Karski. Il s'agit d'un messager de la resistance polonaise qui après avoir "visiter" leghetto de Varsovie a été chargé d'aller témoigner auprès des alliés et de leur demander de l'aide. Il est arrivé à New York fin 1942.

 

Le livre est découpé en trois parties. Une première partie qui est le compte rendu de l'interview de Jan Karski pour le film Shoa de Lanzmann. La deuxième partie est un condensé des livres-témoignages de Karski sur la façon dont il a pénétré dans le Ghetto et qu'il a quitté la Pologne. Ces deux parties se lisent facilement mais sont sans aucun doute des visions réductrices des oeuvres dont elles s'inspirent mais elles ne m'ont pas particulièrement agacé. Par contre la troisième partie...

 

Je ne suis pas allé au bout de cette troisième partie. Yannick Haenel entre là dans la fiction et nous livre ce qui est selon lui les pensées de Karski. En résumé Anglais et Américains auraient volontairement laissé les nazis massacrer les juifs.

 

Cette idée est premièrement absurde, la guerre a encore duré plus de 2 ans et l'armée allemande avait encore une très forte puissance, les alliés n'avaient pas le pouvoir de mener des actions qui auraient pû empêcher la Shoa qui était pour Hitler une priorité absolue. Pour rappel les camps ont fonctionné jusqu'à début 45, Hitler y a consacré d'énormes moyens alors que partout ses armées reculaient.

En plus d'être absurde cette thèse est une insulte à Churchill, à Roosvelt -- qui est d'ailleurs directement trainé dans la boue par l'auteur -- mais aussi pour tous les soldats alliés, tous les resistants, tous les hommes et les femmes qui ont perdu la vie en combattant le nazisme en 43, 44 et 45.

 

Je ne recommande pas ce livre !

Repost 0
Published by calipika - dans Opinions
commenter cet article
3 juillet 2011 7 03 /07 /juillet /2011 19:03

Je vais essayer de reprendre ce blog et de régulièrement y publier mes humeurs.

 

Donc le sujet du moment c'est Dominique Strauss-Kahn.Là je viens d'entendre à la radio que le groupe Accor ( dont font parti les hotels Sofitel ) aurait participé à un piège tendu contre le directeur du FMI... Je ne vais pas ajouter à la cacophonie générale qui règne depuis le début de cette affaire durant laquelle les médias se couvrent de ridicule en allant d'une extrême à l'autre : il y a une semaine DSK était un monstre aujourd'hui c'est une pauvre victime. Sans commentaire !

 

Non, j'ai juste une petite remarque à faire. Que cela soit un piège, un viol ou une relation sexuelle consentie, on apprend quand même Dominique Strauss-Kahn est un homme capable de "trousser un souberette" au passage dans un hotel comme un grand bourgeois du XIXéme siècle. Vous avez dit socialiste ?

Repost 0
Published by calipika - dans Opinions
commenter cet article
18 février 2011 5 18 /02 /février /2011 19:44

C'est désespérant, ça marche à tous les coups. Il suffit qu'un personnage politique s'éloigne, qu'il soit contraint au silence et c'est gagné. Quelques rumeurs bien gérées et le voilà qui monte en flèche dans les sondages, les journalistes ne parlent plus que de lui, il devient LE favori pour la présidentielle suivante.

 

En ce moment c'est Strauss-Kahn sui en profite. Le directeur général du FMI est au plus haut dans les sondages et joue au chat et à la souris avec les journalistes.

 

Mais qui est-il ? Un économiste et ? Est-il réellement socilaiste à vrai dire ?

Repost 0
Published by calipika - dans Opinions
commenter cet article