Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog calipika
  • le blog calipika
  • : Juste pour dire ce que je pense sur ce qui m'entoure. Pour gueuler un bon coup ( souvent ) ou m'emerveiller ( plus rarement... ).
  • Contact

Recherche

Pages

Liens

15 novembre 2011 2 15 /11 /novembre /2011 20:02

Un énorme MAIS.

 

On ne peut que être d'accord avec un gouvernement qui veut lutter contre la fraude sociale comme l'a annoncé Nicolas Sarkozy car cela revient tout simplement à faire respecter la loi. Mais il faut que cela soit fait complètement, que tous les acteurs de cette fraude soit "chassés" et là j'ai des doutes.

 

Personnellement je vois trois catégories d'intervenants dans la fraude sociale.

 

Les bénéficiaires des différentes allocations sociales. Ceux-là aucun doute à avoir ils seront pourchassés.

 

Les entreprises -- travail au noir, fausses déclarations, etc... --, là j'ai un doute quand au zèle des pouvoirs publics en particulier en ce qui concerne les grandes entreprises.

 

Et enfin les médecins. Eh oui, s'il y a des arrêts maladie injustifiés c'est qu'il y a des médecins véreux pour les signer. De ce côté je suis sûr que rien ne sera fait. A moins que la fraude ne soit plus que flagrante il est trop facile pour les médecins -- avec la bienveillance de leurs amis de l'industrie pharmaceutique -- de se retrancher derrière le secret professionnel.

 

Donc oui mais....

Partager cet article

Repost 0
Published by calipika - dans Opinions
commenter cet article

commentaires

nonaubeton 19/12/2011 00:14


Sur la fraude social et comment resister aux contrôles domiciliares regardez ça: cafard93.wordpress.com/

calipika 20/12/2011 21:22



Mon propos n'est pas de chercher à resister aux contrôles, je pense que l'on peut tous observer des abus autour de nous qui ressemble à de la fraude à commencer par les arrêts maladie -- très --
complaisants.


Qu'il y ait des contrôles est une très bonne chose mais ils doivent viser tout le monde : du plus bas au plus haut revenu, particulier comme entreprise. Ce n'est pas du côté des bénéficiaires du
RSA ou des PME que les irrégularités sont les plus criantes !