Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 août 2018 7 26 /08 /août /2018 19:11

Je suis fatigué. Ecouter la radio, lire le journal est totalement déprimant. De telles aberrations, une telle politique cynique qui pousse chaque jour un peu plus une partie de la population dans la misère.

Monsieur le Premier Ministre vous avez annoncé dans le JDD que l’augmentation de certaines aides sociales (APL, allocations familiales et pensions de retraite) vont être désolidarisée de l’inflation à cause d’une prévision de croissance plus faible que prévue pour 2019. A quoi servent les Aides Sociales ? Aider les plus fragiles me semble-t-il, leur permettre de conserver une vie décente malgré les difficultés. Si la croissance est plus faible que prévue il va y avoir plus de citoyens en difficulté et vous voulez moins les aider… Votre déclaration revient à dire : « vous avez besoin de plus d’aide ? Très bien, on va donc moins vous aider ! » Ce n’est pas lorsque tout va bien que les aides sont nécessaires mais bien dans la difficulté, cela semble être une évidence que vous ne partagez pas.

Monsieur le Premier Ministre vous annoncez également une désocialisation des heures supplémentaires et la réduction des contrats aidés. « Nous voulons que les Français puissent revenir vers le travail, que ce travail paie, et qu’il paie de mieux en mieux. […] C’est par le retour à l’activité et une meilleure rémunération du travail que notre pays sera plus prospère. » dites-vous. Mais quel travail, quelle activité Monsieur ? J’ai quarante-cinq, depuis quarante-cinq ans j’entends que le chômage progresse, ouvrez un peu les yeux : il n’y aura pas de baisse conséquente du chômage, la poursuite du plein emploi est une chimère qui détruit des millions de vies. Depuis son origine l’humanité mets tout son génie pour créer des techniques, des outils qui lui permettent d’être plus efficace, de moins travailler. Aujourd’hui nous sommes arrivés à un niveau extraordinaire qui nous permet de produire suffisamment – même trop par rapport aux ressources de la planète – pour assurer à tous une vie très confortable et vous refusez d’en profiter ?

Enfin vous voulez encore supprimer des postes de fonctionnaires au ministère des Finances et dans l’audiovisuel public. Pour faire des économies. Bien sûr. Nous savons tous que les fonctionnaires sont des parasites qui coûtent cher et qui n’en branlent pas une. C’est ça ? C’est bizarre mais il me semble que beaucoup de services publics fonctionnaient nettement mieux lorsqu’ils étaient rendus par des fonctionnaires. Lorsque j’étais collégien on m’a appris que la France exportait de l’électricité, aujourd’hui EDF est au bord de la faillite et doit importer. Et je pense que tous les usagers réguliers de la SNCF pourront vous raconter les immenses progrès depuis que les réformes ont été engagées pour limiter l’emprise de l’Etat sur l’entreprise : ponctualité remarquable, trains dans un état impeccable, lignes de plus en plus nombreuses qui permettent de désenclaver nos territoires… Vous voulez supprimer des postes au ministères de Finances, ne serait-il pas plus intéressant pour les caisses de l’Etat – qui sont nos caisses à tous, nous citoyens – d’utiliser ces employés pour lutter contre la fraude fiscale ? Ah pardon, cela signifie s’attaquer à des gens riches, il fait avoir de l’argent pour le soustraire au fisc, il ne faudrait surtout pas les contrarier des fois que cela les pousse à ne plus investir en France l’argent… qu’ils n’y investissent déjà pas.

Monsieur le Premier Ministre vous arrive-t-il de vous promener dans les rues sans gardes du corps et sans service de sécurité qui « fait le ménage » devant vous ? Non, dommage car alors vous verriez la réalité du pays, les SDF de plus en plus nombreux qui font la manche pour survivre, les personnes qui ramassent les déchets après les marchés car c’est leur seule solution pour manger, bien souvent des retraités. Vous verriez les bidons-ville qui nous ramènent cinquante ans en arrière. Vous verriez… Mais malheureusement dans votre tour d’ivoire vous ne voyez rien et continuer une politique purement idéologique. A défaut de voir lisez donc Zola, Germinal, L’assommoir, c’est le monde que vous nous proposez.

Et vous ne lirez pas non plus ce texte… dommage il aurait pu faire un intéressant sujet de discussion avec votre ami Monsieur le Président. Non ? je me trompe ?

Partager cet article
Repost0

commentaires