Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog calipika
  • le blog calipika
  • : Juste pour dire ce que je pense sur ce qui m'entoure. Pour gueuler un bon coup ( souvent ) ou m'emerveiller ( plus rarement... ).
  • Contact

Recherche

Pages

Liens

22 septembre 2011 4 22 /09 /septembre /2011 21:10

Je me demande si je vais voter aux primaires du Parti Socialiste. Pour trouver une réponse à cette question je suis allé sur le site internet dédié à ces élections pour en comprendre le fonctionnement ainsi que pour avoir une idée plus précise de ce que raconte les candidats.

 

Quelques perles :

 

Arnaud De Montebourg :

"Le divorce entre les milieux populaires et la politique date, selon les auteurs, de la crise de 2008 et du sauvetage des banques sans contrepartie par l’État."

Il me semble que ce divorce a été prononcé il y a bien plus longtemps. Si mariage il y a eu..

 

Martine Aubry :

"En démocratie, l'agence de notation, c'est le peuple!"

Quel slogan fédérateur qui annonce de grandes ambitions....

 

Jean-Michel Baylet :

"Martine Aubry, c’est Martine Aubry et moi c’est moi."

Bien vu !

 

Pierre Tambourin, biologiste, directeur général de Génopole à Evry au sujet De Manuel Valls :

"Manuel Valls m’impressionne par son honnêteté, sa volonté et son professionnalisme. [...] De l’honnêteté, il en faut, d’abord pour admettre que la gauche n’a pas toujours pris les bonnes décisions par le passé. Il en faut aussi pour poser sans tabou les problèmes que nous aurons à affronter à l’avenir. Et il en faudra, encore et toujours, pour expliquer que la voie à emprunter est étroite et que l’espérance se construit sur les réalités et non sur des rêves."

Et un peu d'honnêteté pour ne pas piocher dans la caisse publique ? Par les temps qui courrent cela serait pourtant original.

François Hollande :

"Demain sera meilleur qu’aujourd’hui je vous en fais la promesse."

Risqué !

 

Ségolène Royal :

"Socialiste, j'assume la volonté, pour permettre à notre pays de retrouver une ambition nationale, d'un rassemblement des partenaires de la gauche, mais aussi de tous ceux qui, attachés à "une certaine idée de la France" ne la reconnaissent plus, tellement sont affaiblis les repères républicains, en particulier l'égalité des possibles sans laquelle il n'y a plus d'espoir."

Euh... Sarkozy ne racontait pas ce genre de choses en 2007 ? Résultats : Kouchner et Besson ministres...

 

 

Par forcèment rassurant tout ça.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

les cafards 23/09/2011 08:26



pas rassurant mais on va y aller quand même  enfin on croit