Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog calipika
  • le blog calipika
  • : Juste pour dire ce que je pense sur ce qui m'entoure. Pour gueuler un bon coup ( souvent ) ou m'emerveiller ( plus rarement... ).
  • Contact

Recherche

Pages

Liens

5 janvier 2016 2 05 /01 /janvier /2016 21:14

Le débat médiatique est actuellement saturé par la question du positionnement dans la constitution de la déchéance de nationalité pour les personnes - bi-nationales ou non - convaincues d'acte de terrorisme. Trois choses sur ce sujet.

 

Quelle est l'intérêt d'une telle mesure ? Va-t-elle empêcher de passer à l'acte des personnes qui lors de leurs méfaits souhaitent - car c'est bien le cas - leur propre mort ? Cela serait bien surprenant.

Pour éviter une scission au sein de la majorité le gouvernement semble se diriger vers une déchéance de nationalité qui concernerait la bi-nationaux mais aussi les personnes qui n'ont que la nationalité française au risque de produire des apatrides. Alors il semblerait que d'un point de vue du droit cela ne poserait pas de problèmes car la France a signé mais non ratifié les accords internationaux affirmant que tout être humain a droit à une nationalité ( ah les subtilités du droit !) mais d'un point de vue éthique ! Pour le soi-disant pays des Droits de l'Homme... Affligeant !

L'omniprésence de ce débat camoufle toutes les autres décisions prises actuellement pour renforcer l'état policier et réduire les libertés individuelles : intégration de l'état d'urgence dans la constitution - à priori cela ne change rien à l'état actuel de la législation - et surtout le projet de loi de renforcement des pouvoirs de la police et du parquet annoncé aujourd'hui (cf Le Monde). Toutes ces mesures que la majorité de la population applaudit des deux mains aujourd'hui sans ce rendre compte que ce genre de loi entre de mauvaises mains - mais les mains de nos dirigeants actuels sont-elles bonnes ? - est abominablement dangereux.

Et enfin on voit une nouvelle fois un gouvernement qui réagit à un évenement en ajoutant de nouvelles lois au lieu de chercher à faire appliquer correctement les lois existantes, en cherchant à traiter les symptomes et non leur cause. Les vraies questions à se poser sont pourquoi tant de jeunes français sont sensibles à la propagande extrémiste, partent faire le djihad et sont prêts - sont fiers même - de tuer et de se faire tuer et que faut-il faire pour empêcher cela. Mais les réponses à ces questions sont beaucoup plus difficiles à accepter et les solutions à mettre en oeuvre beaucoup plus difficiles que la création de nouvelles lois répressives. 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by calipika
commenter cet article

commentaires