Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog calipika
  • le blog calipika
  • : Juste pour dire ce que je pense sur ce qui m'entoure. Pour gueuler un bon coup ( souvent ) ou m'emerveiller ( plus rarement... ).
  • Contact

Recherche

Pages

Liens

24 octobre 2011 1 24 /10 /octobre /2011 19:29

En Tunisie le parti islamiste qui arrive en tête de la première élection libre avec 40% des voix. En Lybie le Conseil national de Transition qui souhaite la mise en place de la Charia ( même si pour l'instant le CNT n'a pas de pouvoir législatif pour l'imposer ).

 

Le printemps arabe semble se transformer en automne religieux, les espoirs de liberté et de démocratie seraient-ils en train de tomber comme les feuilles mortes ?

 

Je vois là deux situations différentes qui toutes les deux illustrent les faiblesses de la démocratie.

 

En Lybie, l'absence quasiment totale de vie politique pendant la période Kadhafi fait qu'il y a aujourd'hui un vide et une population qui a l'habitude de subir et non de participer à sa gestion. Alors que le peuple a donné son sang pour se libérer peu de voix s'élève contre ce projet du CNT, les critiques viennent de l'étranger.

 

La Tunisie, elle, a une culture politique beaucoup plus forte, c'est d'ailleurs cette culture, cette implication de la population qui a permis la chute de Ben Ali mais ça semble plutôt ici les mêmes limites du suffrage uniservel que l'on peut observer dans tous les pays : le pouvoir de l'information. Aux Etats-Unis c'est le candidat qui amasse le plus de fonds qui est systématiquement élu Président car c'est lui qui peut faire le plus d'opérations publicitaires. En France c'est clairement les candidats qui maîtrisent les techniques de communications qui remportent les élections.En Italie... mieux vaut ne pas insister sur cet exemple; Et en Tunisie ? On sait que les partis islamistes ont des réseaux très développés, en particulier dans les campagnes, qui savent parfaitement amené à eux la partie la plus pauvre de la population souvent oubliée par les autres partis non pas dans leurs programmes mais dans la forme de leurs discours.

 

Et pour couper court à tout commentaire m'accusant d'islamophobie : je suis opposé à TOUTE religion et à TOUT gouvernement d'ordre religieux.

Partager cet article

Repost 0
Published by calipika - dans Pas content !!
commenter cet article

commentaires