Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog calipika
  • le blog calipika
  • : Juste pour dire ce que je pense sur ce qui m'entoure. Pour gueuler un bon coup ( souvent ) ou m'emerveiller ( plus rarement... ).
  • Contact

Recherche

Pages

Liens

23 août 2010 1 23 /08 /août /2010 19:49

C'est en effet une belle hypocrisie partagée par tous : gouvernement, MEDEF bien sûr mais aussi opposition et même syndicats dont le fond de commerce serait menacé par la réalité.

Que nous dit-on ? L'allongement de la durée de vie oblige à repousser âge de départ à la retraite. L'idée étant de retarder l'âge légal de départ à la retraite pour avoir plus de personnes qui travaillent et donc qui cotisent et accessoirement moins de personnes qui touchent leur retraite.

Ce que personne ( ou pas grand monde ) n'ose dire c'est que c'est une absurdité qui au mieux va transférer le problème de déficit vers l'assurance chômage et au pire n'aura strictement aucun effet sur le déficit des caisses de retraite.
 En effet retarder l'âge de départ à la retraite c'est augmenter le nombre de personnes sur le marché du travail et non augmenter le nombre de personnes qui travaillent. Il y a officiellement 2,5 millions de chômeurs et dans la réalité plutôt 4 millions et cela depuis très longtemps malgré tous les plans de relance, les exonérations de charges pour les employeurs, les emplois aidés et toutes les mesures stériles qui sont sorties des cerveaux surchauffés de nos dirigeants depuis 35 ans. Et il n'y a aucune raison pour que cela change ! En France l'accroissement naturel de la population active suffit largement à répondre aux besoins supplémentaires de l'économie en main d'oeuvre.
Retarder l'âge de départ à la retraite va surtout augmenter le nombre de chômeurs, le gâteau travail ne sera pas plus gros mais il y aura plus de personnes qui voudront être servis.

Il faut avoir l'honneteté de dire que notre économie n'a plus besoin du Travail ( avec un gigantesque T ) comme pilier de son fonctionnement.
Mais bien sûr c'est un sacrilège de dire cela, c'est contraire à tout ce que la "science économique" nous inculque depuis un siècle et demi, c'est contraire à tout le discours politique et syndical depuis les débuts de la révolution industrielle, c'est contraire même aux fondements du capitalisme.... sauf que le capitalisme se garde bien de mettre en application ses fondements...

Et d'ailleurs les entreprises ne veulent pas d'un départ à la retraite plus tardif. Elles s'arrangent toutes pour mettre en place différents processus de départ anticipé, bien entendu subventionnés par les pouvoirs publics, pour se débarrasser des "vieux" dès qu'ils ont 57-58 ans. Non, les entreprises applaudissent à cette réforme car elle éloigne une augmentation des charges patronales et elle fragilise les salariés et les transforme encore un peu plus en troupeau docile.

Partager cet article

Repost 0
Published by calipika - dans Resistance
commenter cet article

commentaires