Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog calipika
  • le blog calipika
  • : Juste pour dire ce que je pense sur ce qui m'entoure. Pour gueuler un bon coup ( souvent ) ou m'emerveiller ( plus rarement... ).
  • Contact

Recherche

Pages

Liens

9 décembre 2008 2 09 /12 /décembre /2008 20:25

Je vais aller un peu contre l'opinion générale et peut-être mettre en colère certains d'entre vous. Je pense que la hausse des  matières premières alimentaires est une bonne chose.

Je m'explique.

Pour cela je voudrais d'abord citer Jean-françois Narbonne, spécialiste de l'AFSSA ( Agence française de sécurité sanitaire des aliments ) lors d'un chat organisé par Le Monde au sujet de la sécurité alimentaire :

"Il est évident que la course suicidaire de notre société aux prix les plus bas favorise l'introduction de produits non conformes ou frauduleux. Quand on ne veut plus payer le prix d'une protéine, on introduit une substance chimique peu chère qui simule la présence de protéine. C'est le cas de la mélamine.
Ou quand on ne veut plus payer le prix normal d'une matière grasse, on introduit une partie d'huile de moteur pour baisser le prix."

A la suite des terribles privations de la Seconde guerre mondiale la suffisance alimentaire est devenue une priorité pour les pays européens qui ont développé de façon massive une agriculture intensive. Dans un premier temps cela a en effet permis d'assurer une alimentation plus abondante et d'éloigner de cette façon les problèmes de malnutrition de l'Europe. Mais cela s'est transformé en une vraie "course à l'armement" à grand coup de pesticides, d'engrais et de comportements aberrants qui ont débouchés entre autre sur la crise de la vache folle. Cette évolution s'est faite sous la pression de plus en plus  forte de l'opinion publique qui voulait dépenser moins pour se nourrir.

En effet la part de l'alimentation dans le budget des  ménages est en baisse constante. Les gens veulent payer de moins en moins cher ce qui est pourtant un besoin fondamental. Comme l'explique Jean-Pierre Narbonne cela entraine mécaniquement une baisse de la qualité des produits alimentaires qui peuvent même devenir dangereux. Il me semble donc que nous  devrions être prêts à dépenser plus pour notre nourriture car il s'agit d'un élément primordial de notre existence, bien plus que nos télés, téléphones portables, ordinateurs ou voitures.

Vous allez me dire "oui mais cela va affamer les pays du sud qui ont du mal à assurer l'alimentation de leur population". Pas forcément. En effet certains de ces pays qui sont des producteurs de matières premières alimentaires pourraient tirer bénéfice d'une hausse des prix. De plus je ne crois pas que les cours mondiaux des produits alimentaires soient la vraie cause des problèmes de malnutrition de ces pays. Il me semble que la cause principale est la destruction de leur agriculture vivrière en particulier sous la pression des grands semenciers et des grands groupes agro-alimentaires qui orientent ces pays vers des mono-cultures comme le  coton, le soja pour l'alimentation du bétail occidental ou le colza pour les bio-carburants.

Partager cet article

Repost 0
Published by calipika - dans Opinions
commenter cet article

commentaires