Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog calipika
  • le blog calipika
  • : Juste pour dire ce que je pense sur ce qui m'entoure. Pour gueuler un bon coup ( souvent ) ou m'emerveiller ( plus rarement... ).
  • Contact

Recherche

Pages

Liens

5 décembre 2008 5 05 /12 /décembre /2008 17:25

Encore un petit coup contre  le prestige de mes grands amis économistes.

J'ai acheté le premier numéro d'une revue nommée Books qui offre une vision de l'actualité à travers les livres  et les  écrivains. Dans ce numéro il y a un dossier sur l'impact de l'effet Panurge sur la crise actuelle où j'ai découvert les thèses des économistes comportementalistes qui remettent en cause la rationalité des comportements dans le domaine économique, thèses que je trouve particulièrement intéressantes. Puis une interview  de deux économistes "classiques" expose le point de vue inverse. L'un d'entre eux, Pierre Lemieux, professeur associé à l'université du Quebec, déclare -- c'est à cela que je voulais en venir -- :

"Malgré ce que tout le monde répète sans vérifier, la tendance nette des deux, trois ou quatre dernières décennies a été à l'alourdissement de la réglementation financière. Pour ne citer qu'un chiffre : depuis 1960, les budgets des organismes réglementaires américains dans ce domaine ont été multipliés par douze en dollars constants !"

Voilà un exemple typique d'idée qui est assenée comme une vérité et qui semble être etayé sur un argument solide mais qui n'est en réalité que du vent.

Depuis 1960 il est dépensé douze fois plus d'argent pour la réglementation financière. Soit, mais je suis désolé pour Monsieur Lemieux cela ne veut en rien dire que le domaine financier est plus réglementé aujourd'hui qu'en 1960. En effet :

1 - Une augmentation de la dépense peut tout simplement s'expliquer par une augmentation du coût d'un service qui reste le même.

2 - Monsieur Lemieux nous dit que les budgets des organismes réglementaires américains ont été multipliés par douze mais il ne nous dit pas quelle a été la progression de la taille des marchés financiers depuis 1960. Si le nombre et la complexité des transactions financières a également été multiplié par douze sur la même période on ne peut pas dire qu'il y a plus de contrôle aujourd'hui. Et il n'y a aucun doute que ce nombre de transactions financières a très fortement augmenté depuis 1960.

3 - Et enfin ce n'est pas parce que plus d'argent est dépensé pour la réglementation qu'elle est plus efficace !

On retrouve ce genre de phrases qui semblent inattaquables dans tous les discours, ceux des économistes, des hommes politiques, des chefs d'entreprises, c'est un phénomène très dangereux qui est redoutablement efficace pour abuser les naïfs.

Je vous rappelle le tristement célèbre "travailler plus pour gagner plus" dont la gauche a été incapable de dévoiler l'absurdité.


------------------

Le site du magazine books : http://booksmag.fr/




Partager cet article

Repost 0
Published by calipika - dans Opinions
commenter cet article

commentaires