Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog calipika
  • le blog calipika
  • : Juste pour dire ce que je pense sur ce qui m'entoure. Pour gueuler un bon coup ( souvent ) ou m'emerveiller ( plus rarement... ).
  • Contact

Recherche

Pages

Liens

17 septembre 2008 3 17 /09 /septembre /2008 19:50

      Alors voilà le parti socialiste est en crise, c'est la guerre des chefs, aucun leader ne s'impose pour rassembler son parti et se positionner comme un véritable opposant à Nicolas Sarkosy. Et que nous dit-on pour illustrer cette crise ? Le parti socialiste vient de perdre 3 élections présidentielles d'affilé.

      Hum, hum, je crois qu'il faudrait remettre les choses à leur place. Depuis les débuts de la Cinquième République donc depuis 50 ans le Président de la République a un rôle très important, central en France alors qu'auparavant il n'avait qu'une position symbolique. Il est élu au suffrage universel depuis 1962. Il y a eu 8 élections au suffrage universel ( 1962, 69, 74, 81, 88, 95, 2002 et 2007 ) et seulement 2 victoires socialistes et encore obtenues par un seul homme ( Mitterand pour les  plus jeunes ou ceux qui ont oublié ;-)  ) dont la "gaucherie" -- ou "gauchitude" mais les segolainades me fatiguent un peu -- est à mon avis assez discutable. Et d'un autre côté 6 élections remportées par la droite avec 5 candidats différents !

      Il faut être réaliste, qu'on le veuille ou non la France est un pays de droite à la mentalité libérale !

      Je suis de plus en plus persuadé que les partis de gauche ne peuvent pas être des partis de gouvernement. Le monde fonctionne sur un mode capitaliste, face à cette situation un parti de gauche qui arrive au pouvoir dans un pays a deux alternatives. Soit il s'isole totalement de ce monde en refusant ce fonctionnement capitaliste. Seul Cuba a fait une telle tentative -- l'URSS, la Chine n'ont été que des dictatures oligarques déguisées * -- et le résultat est très mitigé. Soit il accepte de participer à ce monde et il doit alors faire des compromissions, se trahircar il est impossible à un seul pays de changer ce fonctionnement mondial. Le meilleur exemple en est certainement l'Espagne de José Luis Zapatero. Mais on pourrait également citer la Grande-Bretagne de Blair ( à gauche ?? ) ou bien sûr la France de Mitterand.
       Il me semble qu'un parti de gauche serait plus efficace en restant dans l'opposition mais dans une opposition combative et constructive. Une opposition prête à en découdre avec tous les moyens possible pour s'opposer à certaines décisions du pouvoir ( par exemple les tests ADN pour les sans-papiers ou les quotas d'expulsions ) mais également prête à voter avec le gouvernement lorsque celui-ci engage des réformes intéressantes ( le RSA par exemple même si son financement n'est pas parfait ). Une opposition de principe est aussi stupide qu'une adhésion sans faille.


        Enfin pour cela il faudrait que les dirigeants socialistes arrêtent de se taper dessus et que les députés soient réellement présents et actifs à l'Assemblé. Pas gagné !...
      


* Oui, d'accord Cuba est également une dictature mais la tentative socialiste a me semble-t-il été plus honnête avec de belles réussites comme l'éducation et le système médicale.

Partager cet article

Repost 0
Published by calipika - dans Opinions
commenter cet article

commentaires

aliciabx 17/09/2008 23:07

Les socialistes ont gouverné et ils ont fait de bonnes réformes.Pour que cela marche, il faudrait des gens de droite et de gauche, une coalition.Si les gens au pouvoir sont itelligents (heu, on le souhaite vivement), cela peut marcher dans l'intérêt général mais pour l'instant, beaucoup sont en poste pour profiter du sytème.Il n'ya pas que les contribuables qui, soi-disant, profitent du système.Comme quoi...