Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog calipika
  • le blog calipika
  • : Juste pour dire ce que je pense sur ce qui m'entoure. Pour gueuler un bon coup ( souvent ) ou m'emerveiller ( plus rarement... ).
  • Contact

Recherche

Pages

Liens

17 octobre 2011 1 17 /10 /octobre /2011 20:58

On "célèbre" aujourd'hui les 50 ans du massacre des manifestants algériens le 17 octobre 1961.

 

Rapide rappel des faits : le 17 octobre 1961, à l'appel du FLN, plusieurs milliers d'Algériens participent à une manifestation à paris pour dénoncer la répression dont ils sont victimes : couvre-feu pour tous les ressortissants d'Afrique du nord, arrestations au facies, expulsions, etc... Cette manifestation est très violemment réprimée par les forces de l'ordre sous la houlette du préfet de police de Paris Maurice Papon et avec l'aval du Ministre de l'intérieur : matraquage, usage d'armes à feu, manifestants blessés jetés dans la Seine.  C'est, à ma connaissance, 104 victimes qui ont été dénombrés par l'historien Jean-Luc Einnaudi qui qui a beaucoup travaillé sur ce sujet. Et plusieurs milliers de blessés. La ligue des Droits de l'Homme quand à elle avance un chiffre encore plus élevé. Pour les autorités française le nombre de victimes officiel est encore aujourd'hui de 4...

 

 

 

meutres-pour-memoire.jpg

 

C'est le procès de Maurice Papon en 1998 pour complicité de crime contre l'humanité qui a mis en lumière devant le très grand public se massacre.

 

Personnellement je l'ai découvert en 1996 à la lecture du polar de Didier Daeninckx, publié en 1983. Bien sûr c'est une fiction, bien sûr les noms des personnalités ont été modifiées mais c'est je pense la première tentative pour dévoiler aux yeux de tous ce massacre. Je vous recommande chaudement la lecture de ce livre ainsi que des autres romans de Didier Daeckninkx. Il est spécialisé dans l'écriture de polar politico-social inspirés de faits réels qu'ils utilisent pour dénoncer les horreurs de notre monde. Dans la même veine que Jean-Bernard Pouy ( créateur du personnage Le Poulpe ), Thierry Jonquet, Jean-Claude Izzo, les héritiers de Jean Amila et Jean-Patrick Manchette.

 

 

   

 

 

Daeninckx.jpgJe vous recommande en particulier de Didier Daeninck :

 

Meurtres pour mémoires

Meurtre au premier tour

Itinéraire d'un salaud ordinaire

12, rue Meckert ( clin d'oeil à Jean Amila dont le vrai non était Jean Meckert )

Les figurants.

Partager cet article

Repost 0
Published by calipika - dans Infos
commenter cet article

commentaires